Au dessus de Sant Pere de Rodes

Photo Didier Laget

La meilleures manière d’atteindre le monastère est de se garer dans le parking sur la gauche avant d’y arriver et de finir à pieds, cela permet de voir comment le bâtiment s’intègre dans le lieu, le chemin est large et pas très dur. Si le coeur vous en dit et que vos jambes en ont envie, vous pouvez aussi vous garer dans Port de la Selva et faire tout l’ascension à pied. Plusieurs sentiers balisés permettent de le faire. Mais c’est plus raide et plus long.

Une fois là haut, il faut absolument continuer jusqu’à l’église Santa Helena de Rode, l’endroit est magnifique et ces ruines ont quelque chose de magique. En route, retournez vous, la vue sur le monastère est sublime.

Un petit chemin balisé part de l’église en direction de la crête de la montagne, une fois de l’autre côté, un signe vous indique d’aller sur la droite… Allez sur la droite, vous verrez ainsi toute la vallée de l’Ampurdan, jusqu’à l’Estartit, avec les Pyrénées en toile de fond, encore une fois sublime, continuez et vous atteindrez les ruines du chateau de Sant Salvador. C’est un peu sportif et raide, et surtout il n’y a pas véritablement de sentier sécurisé donc attention, mais la vue à partir du dernier piton rocher avant le château vaut son pesant de bunyols.

sant-pere-de-rode-02

3 choses, si vous pouvez,
– le monastère se visite
– Il y a un café à l’intérieur
– Redescendez dans la vallée via Vilajuiga, la route est superbe, on y croise des chèvres ou des moutons ou des cyclistes. 🙂

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *