Exotique?

chirimoyaUn des intérêts de voyager, et ce n’est pas le moindre, est qu’on bouge, qu’on ne reste pas sur place, qu’on va ailleurs. C’est pour ça qu’on a inventé le verbe voyager. Avant on se contentait de l’expression “rester sur place”. On voyage parfois très loin pour voir des choses lointaines, des choses exotiques qu’on ne trouve pas si l’on reste sur place. Par exemple la Chirimoya.

La Chirimoya est un fruit exotique. Un fruit est exotique pour ceux qui n’habitent pas dans sa zone de production ou de consommation traditionnelle. Par exemple vous n’entendrez jamais un Normand dire d’une pomme que c’est un fruit exotique. Enfin ça dépend de quelle pomme. En Guadeloupe on trouve des pommes canelles qui ne sont pas exotiques pour les Guadeloupéens mais le sont pour les Normands. Et aussi pour les Auvergnats, cela va sans dire.

Alors la Chirimoya que j’ai vu dans plein d’endroits exotiques, et donc lointains, je viens d’apprendre qu’on en produit des tonnes dans la région d’Almuñécar, en Andalousie. Alors la question qui se pose est : est-ce un fruit exotique? Est-ce que la Costa Tropical est exotique, est-ce que l’Espagne est exotique.

Je vous laisse réfléchir en attendant le prochain billet qui s’intitulera “la Chirimoya, est-ce que c’est bon?’

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *