Hôtel Easyjet

Je cherchais un hôtel pas cher pour un couple d’amis de passage à Berlin, et j’ai trouvé l’Easyhotel… Mais ils n’iront certainement pas là.

J’ai demandé une chambre pour 2 nuits, 2 personnes.

La chambre la moins cher est à 70€ pour les deux nuits, elle fait 8m2 et Easyhotel précise qu’elle à une fenêtre, ce qui veut dire que ce n’est pas toujours le cas.
La wifi coûte 3€/jour, ça c’est classique
La TV coûte 5€/jour, ça c’est radin
Si vous restez plus d’une nuit, le nettoyage de la chambre est facturé 8€, c’est carrément ignoble.
Pas de petit déjeuner mais un distributeur dans le couloir
A ce stade le coût est de 94€ + 2,40€ pour payer par CB.

J’avais oublié, il y a d’autres coûts :
Si vous arrivez avant midi vous devez payer 7,50€ de plus !
Si vous partez après 13:00 vous devez payez 7,50€ de plus !
Vous désirez une serviette de plus, c’est payant, mais le prix n’est pas indiqué sur le site.
Vous annulez, c’est 10 livres sterlings
Et si jamais le jour de votre départ vous désirez laisser vos bagages à l’hôtel pour faire un dernier tour dans la ville, n’imaginez pas que ce sera fait amicalement, comme c’est le cas partout, l’Easyhotel facture ce service 3€.

Pour avoir un point de comparaison, voilà ce que propose l’Hôtel Plus Berlin: pour 63,30€ (2 nuits, 2 personnes)
La seule info que je n’ai pas trouvé est la taille de la chambre double sinon:
La wifi : gratuite
La TV : gratuite
Piscine couverte : gratuite
Sauna : gratuit
L’annulation est gratuite jusqu’à 2 jours avant la date réservée.
Et bien sur le nettoyage est gratuit ainsi que pleins d’autres choses qu’on trouve habituellement dans un hôtel.

J’ai pris le Plus Berlin au hasard, mais ce pourrait être n’importe lequel des nombreux autres hôtels de cette catégorie à Berlin.
Le succès du groupe Easyjet me dépasse, leurs vols sont au final plus chers que d’autres compagnies, pour moins de service, mais les gens semblent aimer l’orange.

Pour être complet, l’hôtel choisi sera le Circus Hôtel, 160€, son emplacement, son bar, le buffet bio, etc, l’ont emporté.

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d’aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C’est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *