Passer un coup de fil

Devine d’où je t’appelle?
Et votre interlocuteur vous montre une vidéo du port d’Amsterdam qu’il vient de prendre avec son iPhone.
Et moi devine où je suis?
Vous lui montrez une photo du port de La Rochelle.

Ce qui est intéressant dans cette conversation téléphonique, ce n’est pas que vous vous trouviez chacun dans un port, c’est qu’il n’y a pas si longtemps, vous n’auriez pas envoyé de vidéo ou de photo via votre téléphone, et il y a un peu plus longtemps, il n’est pas dit que votre appel Amsterdam-La Rochelle aboutisse, car, entre les combinés téléphoniques, ce n’étaient pas des ondes qui traversaient l’espace mais des fils et des câbles. Et tout le monde n’était pas connecté.

Avec l’arrivée des mobiles, deux expressions sont en train de disparaître, être branché et passer un coup de fil 🙂

En regardant la carte du réseau téléphonique mondial en 1900 on voit bien que le tu m’appelles pour me dire que tu es bien arrivé n’était pas possible dans beaucoup de pays puis qu’ils n’étaient pas connectés.

La prochaine fois je vous parle de l’utilisation du minitel à l’étranger. (Arf!!!)

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *