Sur grand écran

plage-sainte-anne Photo Didier LagetTout les matins quand je lève les persiennes qui closent la terrasse couverte, j’ai l’impression d’être au cinéma, d’abord c’est le son des vagues se brisant sur le lagon qui augmente, puis le vent, et enfin, un peu ébloui, je vois apparaître deux cocotiers, un manguier, la mer bleue turquoise, le ciel que traversent des pélicans et des frégates.

Et là je me dis que c’est dur la vie.

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d’aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C’est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *