Triennale de Vendôme

Olivier-Leroi---La-region-centraleP1130906Les Vendômois ont de la chance. Ils ont en ce moment la première édition de La Triennale de Vendôme qui ravi les sens, stimule les neurones et même bouleverse. Nous parlions récemment des festivals à taille humaine, celui-ci en est un. Nous partons à la rencontre d’artiste de la région qui ont quand même beaucoup de talent !

La sélection des œuvres est la muséologie sont parfaites (je ne suis pas certain de la construction de cette phrase mais vous voyez ce que je veux dire), dommage que ce soit une triennale et pas une quotidienne, car des expos de ce genre j’en reprendrai bien tous les jours.

C’est gratuit et cela dure jusqu’au 31 octobre, alors comme Vendôme, grâce aux moyens de transport modernes, est proche de toutes les villes européennes, vous n’avez aucune excuse de ne pas y aller et même sans parler d’excuse, vous le regretterez.

Pour le restant de vos jours.

Voici 4 artistes, parmi les 26 qui exposent.

ColèreS RentréeS de Dorothy Shoes est le projet qui m’a le plus touché.
Dorothy-Shoes-Coleres-planqueesIMG_6632

Olivier Leroi – La région centrale
Olivier-Leroi---La-region-centraleP1130907

Olivier-Leroi---La-region-centraleP1130906

Mathieu Dufois Rue
Mathieu-Dufois-RueP1130910

Karine Bonneval – Wilder Man, cette œuvre se trouve dans la salle d’éthnologie du musée de Vendôme
Karine-Bonneval---Wilder-ManIMG_6613

Les Vendômois ont aussi de la chance car dans le musée de Vendôme on trouve le travail de deux photographes formidables à ne pas rater : Brassaï et Richard Ballarian. C’est dans le cadre des Promenades Photographiques et jusqu’au 20 septembre. Là il va falloir vous dépêcher.

Et j’allais oublier, les Vendômois ont aussi de la chance car du 24 au 31 octobre c’est les Rockomotives (Chapelier Fou…)

Si ça continue, je vais aller y habiter à Vendôme !

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d’aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C’est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *