Un Américain à Londres

Drapeaux US à San Francisco Photo Didier LagetCe touriste américain visite le Royaume Unis, son voyage l’emmène de Londres à Oxford, des Cornouailles au Leicestershire et à son retour il fait une liste de ce qu’il a pu observer. C’est très drôle, et voici une partie que j’ai traduit en Français.

Presque tout le monde est très poli.
La nourriture est en général exceptionnelle.
Il n’y a pas d’arme.
Il y a trop d’escaliers exigus.
Tout est un petit peu différent.
Les pubs ferment trop tôt.
La raison pour laquelle ils conduisent à gauche c’est que leurs voitures sont construites à l’envers.
Vous avez intérêt à aimer les petits pois les pommes de terre et les saucisses.
Les réfrigérateurs et les machines à laver sont tout petits.
Les gens n’ont pas l’air d’avoir peur de leurs voisins ou du gouvernement.
La signalisation est bien conçue avec une belle typographie et des phrases écrites avec une grammaire correcte.
Les Anglais sont aussi fous de leur jardin que les Américains de la voiture.
Il n’y a presque pas de policiers ou deux voitures de police.
Quand vous voyez des policiers ils sont par 2, homme une femme et ils sourient souvent.
Ils considèrent qu’Obama est un héros et que Bush est un idiot.
Ils font tous bouillir.
Presque tout le monde est mieux éduqué que nous le sommes.
Il n’y a pas d’armes

Ce qu’il a préféré : Le Cornish pasty
Ce qu’il n’a pas aimé : Birmingham
Le reste ici.

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *