Un guide de Zahara de la Sierra

Guide de Zahara de la Sierra-Photo Didier Laget
Dans Zahara de la Sierra, Zahara s’écrit avec un “Z” comme Zorro. De Sierra, je ne connaissais que la Nevada, celle de Grenade, pas le Nevada!

Alors imaginez ma confusion quand on m’a dit, “on va à Zahara de la Sierra” en Andalousie.

Et pourtant, alors que l’hiver battait son plein, avec des vents fous qui balayaient une terre où la sécheresse qui s’installe fait lentement ressembler la région au Sahara. J’ai découvert une région superbe, voire magnifique, une alternance de collines et d’oliviers, de montagnes enneigées au loin et un lac turquoise. En plus on y mange plus que très bien, croyez-moi allez-y, même en plein hiver.

Surtout en plein hiver, car d’après les gens que nous avons rencontrés, l’été, la foule des bus qui se pressent dans les petites rues du village gâche un peu ( beaucoup?) le plaisir et limite les possibilités de rencontres.

Pour vous donner envie, voici un guide de Zahara.

Et si vous aimez les faits, voici quelques morceaux de Wikipedia
Zahara de la Sierra est une commune d’Espagne située dans la province de Cadix et la communauté autonome d’Andalousie.
La ville se trouve au centre du Parque Naturel de la Sierra de Grazalema et plus précisément au pied de la Sierra du Jaral, entre le fleuve du Guadalete et le Bocaleones. C’est une étape de la Route des Villages blancs. En 2011 la population s’élevait à 1.522 habitants pour une densité de 21 hab/km2. La commune a une superficie de 72,48 km2, elle se trouve à 500 mètres d’altitude et à 124 kilomètres de Cadix.

L’économie du village repose sur l’agriculture et le tourisme rural et sportif. C’est une destination appréciée pour la randonnée pédestre ou à cheval, l’escalade, la spéléologie, le kayak, le cyclisme, l’archéologie et les excursions en 4×4.

Voilà, ça suffit, le reste est ici.

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *