Le tourisme en chute libre aux USA

Le tourisme en chute libre aux USA - Merci Trump - San-Francisco - Photo Didier LagetAvec son slogan America First, à force de détester les étrangers, à force de semer la haine plutôt que l’amour, à force de ne vouloir que des américains aux USA,Trump a gagné, les gens n’y viennent plus, et pas que les méchants immigrants, les touristes avec de l’argent n’y viennent plus.

Le tourisme est en chute libre et ce n’est pas un Alternative fact.

La presse touristique, annonce la «Trump Slump», une baisse dévastatrice dans le tourisme aux États-Unis

Les experts dans l’industrie du voyage préviennent que de très nombreux touristes ont peur de visiter les États-Unis, ce qui entraînera une perte d’emplois dans le tourisme qui pourrait être dévastatrice.

Ils attirent l’attention sur une conséquence des efforts dirigés par Trump pour empêcher de nombreux musulmans de venir aux États-Unis, une forte baisse du tourisme étranger aux USA qui met en péril les emplois et les revenus touristiques.

Ils appellent ça le «Trump Slump». Et on ne trouvera aucune publication de voyage réputée pour le nier.

Ainsi, la prestigieuse revue Travel Weekly situe le déclin du tourisme étranger à 6,8%. Et la chute n’est pas limitée aux voyageurs musulmans, mais s’étend également à tous les touristes étrangers entrants. Apparemment, une attaque contre un groupe de touristes est considérée comme un assaut sur tous.

En ce qui concerne les voyages effectués par des groupes religieux distincts, les passagers aériens des sept nations à majorité musulmane nommées par Trump ont baissé de 80% la dernière semaine de janvier et la première semaine de février. Sur le web, les recherches de vols de voyages vers les États-Unis ont récemment diminué de 17%.

Le tourisme après Trump

Une baisse de cette ampleur, si elle continue, entraînera des pertes de plusieurs milliards de dollars. Et le nombre d’emplois dépendant du tourisme étranger ainsi perdu – dépassera facilement les centaines de milliers, dans les hôtels, les restaurants, les transports, les magasins, les agences de voyages…

Moins 185 millions de Dollars

Selon la Global Business Travel Association, en seulement une semaine après l’annonce de l’interdiction contre certains touristes étrangers, l’activité des voyages d’affaires a diminué de près de 185 millions de dollars.

D’autres observateurs, y compris les offices locaux du tourisme, sont arrivés à des conclusions similaires. En se référant à l’industrie touristique de 60 milliards de dollars de New York seulement, le responsable du tourisme de la ville s’est plaint que les efforts de son agence pour représenter les Etats-Unis comme destination accueillante aux citoyens étrangers étaient “en péril.

Plusieurs autres professionels ont fait des déclarations similaires

Basé sur un article publié par Frommers.

Periple

Des objets vagabonds, des idées du bout du monde, des valises mais pas sous les yeux, des voyages, à la masse, pas du tourisme de masse, des voyages désorganisés, des envols à tire-d'aile, des eldorados, des radeaux, des dauphins, des faims de découvertes. C'est ça Périple.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *